Se marier sur un bateau…

Entre la demande en mariage et le jour J, il y a eu exactement 96 jours, trois petits mois pour tout préparer, un vrai challenge!

Mais surtout un budget serré. Louer une salle, en si peu de temps et à moindre coup, c’est mission impossible. Mais mon merveilleux beau-père a eu l’idée du siècle en nous proposant de louer le bateau d’un ami…le rêve!

Quoi de plus romantique que de se marier sur l’eau…

Image

Mais attention, nous avons eu beaucoup de chance avec le temps, mais un bateau c’est vite étroit, on se marche sur les pieds, on se bouscule.

Un bateau c’est bien, mais c’est aussi petit, nous avons dû réduire notre liste d’invités à table (ce qui réduit aussi le budget).

Un bateau c’est magique, sauf quand votre demoiselle d’honneur à le mal de mer et passe sa journée aux toilettes.

Un bateau c’est fabuleux, sauf lorsqu’il part en croisière et que certains invités sont sur le quai en train de clopper.

Mais surtout, se marier sur un bateau c’est un souvenir inoubliable, dans nos têtes et dans celles de nos invités…

Image

un quart de siècle…

ça y est, c’est aujourd’hui, et je me sens vieille, vieille, vieille…

Passer de 24 à 25, c’est tout un changement, enfin pour moi! Mais cette année, qu’est ce qui a changé?

La plus belle chose qui me soit arrivée est bien évidemment la naissance de ma pucinette, ces sourires, ces regards, je fond. J’aime tout chez elle, de son petit nez rigolo à sa fossette au menton, j’aime aussi ses rires, ses mimiques mais un peu moins ses colères…

Je suis aussi devenue propriétaire, je ne pensais pas que, si jeune, je puisse avoir un emprun et tout le tralala. Tout est allé très vite, 6 mois après nous étions chez nous et enceinte de 4 mois pour le déménagement… De gros travaux de rénovation à faire, et un seul objectif : que tout soit prêt avant la naissance de Pucinette.Et nous l’avons fait, cuisine, salon, chambres, buanderie, dressing et autres joyeusetés!

Cette année j’ai augmenté mon temps de travail, mes patients sont une part de mon bonheur mais j’ai aussi pris du temps pour moi, pour elle et moi. Deux matinées par semaine où nous pouvons nous retrouver.

Cette année,j’ai aussi appris qu’être maman était une merveilleuse épreuve, un petit combat personnel et surtout une belle victoire… Merci ma fille.

Je vous laisse avec cette jolie photo de Pucci!

Image

comme papa…

Tout le monde nous dit qu’elle ressemble à son papa, le même menton, le même regard, les mêmes mimiques…

Et parfois, je me dis, et moi? C’est aussi ma Pucinette, elle est bien sortie de mon ventre, mes cicatrices le prouvent! Je suis parfois un peu jalouse, jalouse de ces commentaires élogieux, de ces ressemblances… Mais elle a mes yeux, bleu et gris à la fois, elle a aussi un sacré caractère!

Et grande nouvelle, depuis une semaine, elle fait ses nuit! ( smile, smile, smile)

Des bavoirs, toujours des bavoirs

Lorsque j’ai eu ma machine à coudre, ma première idée a été de créer des bavoirs pour Pucinette ( je ne sais pas si c’est ses dents, mais elle bave comme un petit escargot)

Mais n’étant, vraiment, totalement, archi, pas douée, je me suis d’abord lancée dans les lingettes. Après un bon entrainement, j’ai enfin créer de petits bavoirs pour ma louloute…

Et j’adore, je suis fan du rendu, de la personnalisation qu’il y a moyen de faire.

Mon petit cerveau fourmille d’idées…

Image

4 mois dans nos vies

Il y a 4 mois, nous découvrions ta jolie bouille, il y a 4 mois, je devenais maman…

Pucinou, à 4 mois, attrape les objets qui l’entourent…

Ne veux toujours pas passer aux panades,

Essaye de se lever, de se tenir assise,

N’a pas assez de ses deux yeux bleus pour tout regarder, analyser,

Est chatouilleuse et rit aux éclats sous nos tempêtes de bisous…Image

Joyeux 4 mois-niversaire ma Pucinette

J’aime…

J’aime lorsqu’elle pose délicatement sa tête contre mon épaule et s’y blottit.

J’aime l’entendre gazouiller dans sa balançoire, parler à son chien en peluche.

J’aime ses minis cheveux en pétard au réveil.

J’aime ses grands yeux avides de découvertes.

J’aime  nos ébauches de conversations.

Image

J’aime lorsqu’elle me fait son regard charmeur et puis se cache dans les bras de papa, pour mieux recommencer.

J’aime lorsqu’elle s’endort dans mes bras.

J’aime lorsqu’elle me prend la main durant son sommeil, j’apprécie moins quand c’est mes cheveux.

J’aime la douceur de sa peau.

J’aime lorsqu’elle fait des petites bulles avec sa bouche, un peu moins quand elle me crache vraiment à la figure.

J’aime ma Pucinette.

Image

Cupcake aux noisettes

Et voici ma recette de cupcakes aux noisettes, ultra simple et délicieuse…

Recette pour 15 cupcakes

Pour la pâte :

– 2 oeufs

– 120g de beurre

– 140g de farine

– 100g de sucre blanc

– 1/2 sachet de levure chimique

– un peu de lait

-40g de pralin en poudre

Mélanger tous les ingrédients afin d’obtenir une pâte bien molle, ensuite remplir des petits moules en papier et enfourner 20min à 180°

 

Pour le glaçage :

-250g de mascarpone

– 125g de nutella

– 4 cuillères à soupe de crème liquide

 

Image

Carnet vintage, ou les prémices de sa venue

 » Ton papa est rentré chez nous, chercher deux-trois bricoles, je l’attends. Demain, il annonce un temps chaud et orageux, un temps de tempête pour une tornade dans notre vie. Plus que 4heures avant que tout commence. Apparemment, je prendrai d’autres médicaments demain matin pour provoquer les contractions. Lors du dernier monitoring, l’infirmière  a trouvé que tu bougeais beaucoup, l’impatience de nous rencontrer?. Si tout se passe bien, ma chérie, je te serrerai dans mes bras, dans moins de 24heures. Je t’aime déjà tellement. »

 » Finalement, la nature fait bien les choses, une nuit entrecoupé d’examens mais pas de médicaments, et surtout un peu de sommeil. Papa a pu dormir un peu aussi, afin d’être en forme pour ta venue, petite puce. Il est 6h15, un petit examen de circonstance et nous attendons l’infirmière pour la perfusion. Je dormirais bien encore un peu. A tout bientôt… »

 » Voilà plus de 5 heures que je suis sous perfusion, l’infirmière a rompu la poche des eaux depuis 1heure Je commence à ressentir les contractions, plutôt dans le bas du dos Mais, c’est supportable Ton papa est partit manger un bout, il vient de revenir Allez petite poupée, on t’attend avec tant d’impatience… On s’ennuie aussi. A tout bientôt ma princesse. »

– Extrait du petit carnet que nous avons tenu durant mon accouchement.

Image

16heures après, nous avons enfin rencontré notre princesse, la suite plus tard.