Carnet vintage, ou les prémices de sa venue

 » Ton papa est rentré chez nous, chercher deux-trois bricoles, je l’attends. Demain, il annonce un temps chaud et orageux, un temps de tempête pour une tornade dans notre vie. Plus que 4heures avant que tout commence. Apparemment, je prendrai d’autres médicaments demain matin pour provoquer les contractions. Lors du dernier monitoring, l’infirmière  a trouvé que tu bougeais beaucoup, l’impatience de nous rencontrer?. Si tout se passe bien, ma chérie, je te serrerai dans mes bras, dans moins de 24heures. Je t’aime déjà tellement. »

 » Finalement, la nature fait bien les choses, une nuit entrecoupé d’examens mais pas de médicaments, et surtout un peu de sommeil. Papa a pu dormir un peu aussi, afin d’être en forme pour ta venue, petite puce. Il est 6h15, un petit examen de circonstance et nous attendons l’infirmière pour la perfusion. Je dormirais bien encore un peu. A tout bientôt… »

 » Voilà plus de 5 heures que je suis sous perfusion, l’infirmière a rompu la poche des eaux depuis 1heure Je commence à ressentir les contractions, plutôt dans le bas du dos Mais, c’est supportable Ton papa est partit manger un bout, il vient de revenir Allez petite poupée, on t’attend avec tant d’impatience… On s’ennuie aussi. A tout bientôt ma princesse. »

– Extrait du petit carnet que nous avons tenu durant mon accouchement.

Image

16heures après, nous avons enfin rencontré notre princesse, la suite plus tard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s